BOIS DE RECYCLAGE

Valorisation énergétique des bois de recyclage

Compte tenu du développement important du bois énergie, il est nécessaire de diversifier les ressources de biomasse exploitables. Dans ce cadre, la valorisation énergétique des bois de recyclage présente un intérêt majeur étant données les quantités importantes disponibles.
En effet, d’après l’ADEME, on estime en France à 12 millions de tonnes le gisement de déchets de bois produits au sein des entreprises de première et seconde transformation. De même, on estime à 4 millions de tonnes le gisement issu des chantiers de bâtiments et autres rebuts.


Tous ces déchets sont regroupés en trois catégories distinctes à savoir :

Valorisation énergétique des broyats de palettes par gazéification

Classe A : palettes, caisses et cagettes non traitées

Les bois de classe A peuvent être valorisés avec les mêmes installations que les bois forestiers dans la mesure où la plateforme biomasse qui prépare le bois est certifiée pour cela.

Valorisation énergétique des déchets industriels banals (DIB) par gazéification

Classe B : meubles, bois de chantier…
(bois faiblement adjuvantés)

Les bois de classe B requièrent des traitements de fumées spécifiques et l’installation n’a pas la même classification ICPE qu’une chaufferie utilisant du bois propre.

Valorisation énergétique des traverses de chemin de fer grâce au brûleur à gazéification COGEBIO®

Classe C : traverses de chemin de fer, poteaux téléphoniques, …

Les bois de classe C doivent être incinérés dans des installations spécifiques.

Les déchets de bois ont une importante valeur énergétique. Cependant, la présence potentielle de polluants et le caractère relativement dispersé des gisements imposent la mise en œuvre de technologies adaptées permettant de maîtriser les émissions polluantes.

Dans ce contexte, les principaux avantages du procédé COGEBIO par rapport à la combustion directe sont les suivants :

  • Augmentation du rendement de la combustion
  • Diminution des émissions de dioxines, COV et imbrûlés
  • Diminution des émissions de particules fines
  • Concentration des polluants métalliques dans les cendres
  • Technologie à efficacité prouvée, même avec des installations de taille limitée

La préparation des bois de recyclage pour une valorisation énergétique comprend les étapes suivantes :

  • Tri entre les bois de classe A , B ou C
  • Broyage
  • Déferraillage
  • Criblage

Ainsi préparé, le bois de recyclage peut participer pleinement à une économie circulaire et permet de faire fonctionner des installations COGEBIO® avec le même rendement que le bois forestier, en économisant cette ressource.