Rénovation de chaufferie : mise en place d'une chaufferie bois

Lors de la rénovation d’une chaufferie, il est couramment étudié la mise en place d’une chaufferie bois en remplacement de la chaufferie à combustible fossile pour des raisons de coûts d’exploitation et d’empreinte environnementale.

Le procédé COGEBIO® est la solution adaptée dans le cadre de la rénovation d’une chaufferie car il permet la mise en place d’un gazéifieur associé à un brûleur bi-combustible biomasse / combustible fossile (GASFLEX®) en remplacement du brûleur à combustible fossile actuel sans modification de l’existant.

Le brûleur GASFLEX® peut être mis en place quel que soit le combustible fossile utilisé : propane, fioul, gaz naturel. Le combustible fossile restera disponible à tout moment notamment pour servir d’appoint comme dans une chaufferie bois classique. En effet, la puissance biomasse sera généralement définie à 50% de la puissance totale du projet et permettra de satisfaire plus de 80% des besoins thermiques. Les 20% restants seront satisfaits par le combustible d’appoint.

schema-gasclean
implantation-conversion

Ce dimensionnement de chaufferie bois permet une rentabilité économique maximale sur le projet en évitant un surdimensionnement de l’installation bois qui ne fonctionnerait à puissance maximale que quelques heures par an.

Le gazéifieur de biomasse  COGEBIO® associé au brûleur bi-combustible  GASFLEX® est peu encombrant et il peut fréquemment être installé dans la chaufferie existante. Il est également possible, dans le cadre d’une rénovation, qu’aucun espace ne soit disponible en chaufferie, il sera alors envisagé la mise en place du gazéifieur de biomasse à quelques mètres de l’installation actuelle dans une chaufferie bois annexe.