Le procédé COGEBIO

Le procédé COGEBIO présente une innovation majeure dans le domaine de la production électrique à partir de biomasse, en rupture avec les systèmes traditionnels basés sur des moteurs ou des turbines à vapeur. Disponible dans une gamme de puissance de 100 à 500 kWe, l’unité de cogénération permet de valoriser localement la biomasse disponible et de couvrir des besoins de chaleur annuels de 1 à 10 GWh. Les essais du premier prototype sont en cours.

La turbine à air chaud, une innovation technologique

Le procédé associe un générateur de gaz à une turbine à air chaud par l’intermédiaire d’un échangeur.

Le bois déchiqueté alimente un réacteur co-courant générant un gaz de qualité optimale brûlé dans une chambre de combustion associée. La chaleur des fumées est récupérée dans un échangeur afin de réchauffer un flux d’air comprimé.

Ce flux est détendu dans une turbine qui met en rotation le compresseur et l’alternateur permettant ainsi la production d’électricité. L’air chaud sortie turbine est réutilisé pour la combustion du gaz, ce qui permet d’augmenter le rendement de production électrique.

La chaleur cogénérée est disponible à la sortie de l’échangeur sous la forme d’un gaz à 300°C pour la production d’eau chaude, d’eau surchauffée, de vapeur ou le séchage direct.

La chaleur cogénérée est disponible à la sortie de l’échangeur sous la forme d’un gaz à 300°C pour la production d’eau chaude, d’eau surchauffée, de vapeur ou le séchage direct.

Les rejets du procédé sont les fumées refroidies qui partent à la cheminée avec un niveau très faible d’émissions de NOx, CO et particules, ainsi que les cendres récupérées à la base du réacteur.

Principe de la turbine à air chaud (cogénération) alimentée par un brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN

Caractéristiques techniques

COGEBIO 100COGEBIO 300
CombustiblePlaquettes de bois (humidité ≤ 20%)
Puissance électrique (kWe)100300
Puissance thermique (kWth)300900
Consommation (kg/h)133400
Rendement électrique20%
Rendement global80%