Un module de cogénération combinant des technologies éprouvées

Une unité de cogénération GASCLEAN‐ORC est constituée des éléments principaux suivants :

  • Un gazéifieur de biomasse qui transforme la biomasse en un gaz combustible appelé gaz de synthèse ou syngaz, valorisé par un brûleur spécifique, sans traitement ni refroidissement.
  • Une chaudière à huile thermique qui permet de récupérer la chaleur de combustion du syngaz afin de réchauffer un circuit d’huile thermique.
  • Un module ORC (Cycle Organique de Rankine) qui utilise la chaleur contenue dans l’huile thermique afin de produire de la chaleur et de l’électricité biomasse à gazéification.
Schéma GASCLEAN-ORC

Applications

L’unité GASCLEAN – ORC possède une souplesse d’utilisation importante grâce à des arrêts/redémarrages rapides, un suivi aisé des appels de puissance et une modulation allant de 50 à 100%. Ainsi, tout site avec un besoin de chaleur suffisant (puissance moyenne de 1500 kW minimum) est susceptible d’accueillir ce type d’unité.
Certains sites sont à privilégier plus particulièrement du fait de leur profil thermique :

Industries

Industries avec des besoins process peu fluctuants (laiteries, …)

Chaufferies

Réseaux de chaleur urbains importants (incluant groupe scolaire, maison de retraite, hôtel…)

Piscines

Hôpitaux, Espaces aquatiques…

Avantages de la solution GASCLEAN

  • Rendement électrique élevé
  • Facilité d’implantation (faible surface au sol)
  • Pas de traitement de fumées (avec du bois propre)
  • Souplesse d’utilisation (arrêts et démarrages rapides)
  • Fonctionnement entièrement automatisé
  • Suivi aisé des appels de puissance
  • Sécurité de fonctionnement
  • Fiabilité et robustesse
  • Rentabilité économique
  • Réduction de l’empreinte écologique

Caractéristiques du procédé GASCLEAN – ORC

Puissance éléctrique300 kW1000 kW
Puissance thermique1500 kW4080 kW
Combustibleplaquette de bois / Autres biomasses
Humidité<20%
Consommation de bois500 kg/h1500 kg/h
Rendement éléctrique15%
Rendement global80%
Rejets 
Cendres 2% de la masse entrante de biomasse
CO
<20 mg/N m3
NOx
<300 mg/N m3
Particules
<50 mg/N m3